Le petit cochon de Puycelsi Une légende Tarnaise

Villes et villages | 0 commentaires

Il était une fois… Trois petits cochons… Ha non ! Je me trompe c’est pas celle-là, découvrez la légende du petit cochon de Puycelsi.

La cité étant assiégée depuis de nombreux mois par les anglais, les assiégés eurent une idée pour mettre fin au siège.

Tous les jours, ils promenaient sur le chemin de ronde, un petit cochon (toujours le même) et l’asticotaient avec une lance ou hallebarde, pour faire croire  aux anglais par les cris de douleur du petit cochon qu’un nouveau porc était occis et subviendrait à leur besoin encore une fois.

Dépités et certains que les assiégés avaient encore de la nourriture suffisante pour tenir bien longtemps, ils levèrent le camp.

Une sculpture orne le portail de l’église Saint-Corneille pour commémorer cette victoire, peut-être honorer ce seul petit cochon qui sauvat la population.

La légende ne dit pas si le petit goret n’a pas servi de plat de résistance lors du banquet qui a du être organisé, une fois les anglais loin du village.

Plus sur la charcuterie ? Heu ? Ce soir je fais des nouilles au jambon tiens.

Ha si peut-être si vous passez par la Dordogne, une association qui s’occupe d’enfants trisomiques, fabrication et vente sur les marchés du produits issu d’un élevage de cochon noirs de l’asso, élevés en forêt, nourris de glands, excellentes saucisses, j’en ai goûté et même fabriqué avec eux ! Les Bonnes Bouilles de Bouillac

 

Crédits photos: Ci-dessus photo extraite du site des 3B, pour l’article,  une carte postale scannée des Editions Bleu Pastel d’Albi, elle a été envoyé chez maman par la suite :p !

Pin It on Pinterest